V
 Études en cours de l'abbaye de Salival


1) A l'aide du Plan cadatral napoléonien de  la région de Salival et d'un plan des bâtiments de l'abbaye,  il conviendra de faire un plan des bâtiments  au mètre près.

Remarque : le Plan cadastral Napoléonien a été confectionné de 1807 à 1850.


a) Loupe du plan cadastral napoleonien sur le village de Salival

Loupe du Plan Cadastral Napoléonien  des bâtiments de l'abbaye des prémontrés de Salival (appellé "Le village"), conçu après 1823, date de la démolition de l'église et du cloître qui ne figurent donc pas sur ce plan et avant 1894, date de conception du deuxième plan cadastral de Salival.
Le Plan cadastral napoleonien colorisé pour mieux distinguer les batiments : en bleu, les points d'eau; en jaune, l'ancien logis des moines ; en marron les autres batiments.


Remarques :

0) Le plan cadastral napoléonien de Salival de 1811 a disparu. C'est dommageable car on aurait pu y voir le plan de l'église et donc déterminer l'endroit exact où se situe la crypte souterraine.

1) En bleu clair apparaissent les plans d'eau avec une flèche indiquant le sens du courant

2) On distingue un batiment hexagonal (le symbole rond découpé en six portions) situé à l'intérieur d'un batiment : c'était la Tour des Heures, qui devait probablement contenir des Heures, livres de prières destinés aux non-religieux. 


La TOUR des HEURES
Manuscrit sur parchemin fin du XIV ième siècle :
 calendrier avec les noms des saints

Livre d'HEURES ayant appartenu à la famille des comtes de SALM



    La Tour des Heures de Salival s'est écroulée dans les années 1950.


3) Le porche d'entrée est repéré par une croix  dessinée à l'intérieur d'un rectangle.

4) En principe sur les plans napoleoniens les batiments ne sont ni hachurés ni grisés.

5) On distingue le symbole représentant le double escalier derrière la demeure des moines.

6) Le petit plan d'eau rectangulaire entre la parcelle n°34 et  n° 46 est un gué dans lequel on faisait passer les chevaux pour qu'ils se nettoient les pattes après le labour.

7) Une source existe entre les deux plans d'eau à l'arrière des bâtiments.Un plan d'eau servait peut-être de vivier à poissons, l'autre pour la baignade des moines ?

8) La porte d'entrée du logis des moines est orientée à l'ouest, la pluie arrivant sur la porte depuis l'ouest. L'église a été construite suivant  l'orientation  suivante : l'entrée au nord et le choeur au sud, l'entrée de la  crypte souterraine ayant d'après les habitants de Salival une orientation sud-ouest.

b) comparons la vue de 1752 à la loupe sur le village de salival

Entrée du village de Salival au Sud , qui correspond sur le plan de 1752 à l'entrée entourée par deux tours rondes. Sur ce dessin, l'entrée entre les deux tours, orientée au sud, correspond à l'entrée actuelle de la ferme de Salival.Le logis abbatial étant au même endroit qu'aujourd'hui, on peut donc en déduire la position de l'église abbatiale par rapport à la demeure actuelle. Le choeur de l'église est orienté à l'Est , comme dans la plupart des abbayes. L'entrée de l'église est orientée à l'ouest comme l'entrée du logis abbatial..



c) Carte Naudin de 1728 de la région de Salival


Coupe de la carte réalisée en 1728 , des frères Naudin topographes du Roi . Échelle : 1/28 800 Loupe sur les batiments de Salival en 1728



On  voit sur cette carte  un plan des batiments de Salival , dessiné en rouge et  accolé au jardin ainsi que l'église repérée par une croix.
Le chemin de Marsal est bien repéré sur la carte.Il chemine en bas et le long de la côte saint jean . Il correspond peu-être à la voie romaine allant de Morville à Marsal. (il suffit de faire des petits sondage sur ce chemin pour vérifier qu'il s'agit bien de la voie romaine)




2) A l'aide d'un quad muni de petites roues à l'arrière sur lesquelles sont accrochées des pointes émettant du courant  électrique,  on peut déterminer le relevé des structures en pierre enfouies dans le jardin actuel de Salival .Peut-être arrivera-t-on aussi à déterminer l'emplacement exacte de la chapelle souterraine.






Page suivante